Comment créer sa propre monnaie virtuelle ?

Comment créer sa propre monnaie virtuelle ?
4.1/5 - (17 votes)

Les monnaies virtuelles, crypto-monnaies ou encore appelées monnaies digitales sont la nouvelle tendance de l’ère numérique dans laquelle on évolue. Elles servent à faire des transactions en ligne facilement ou encore à stocker de la valeur.

Les monnaies virtuelles les plus connues sont le Bitcoin et l’Ethereum, estimées à plus de 7 000 crypto-monnaies à elles seules, elles représentent environ 300 milliards d’euros.

Assez impressionnant quand même. Est-ce possible de créer sa propre monnaie virtuelle ? Si oui, comment s’y prendre ?

La création de monnaies virtuelles

Créer une monnaie virtuelle peut paraître quelque peu compliqué. Voyons cela plus en détail pour le comprendre. Les monnaies virtuelles sont créées en ligne en utilisant une technologie qui s’appelle « blockchain »

Qu’est-ce qu’une blockchain ?

Une blockchain ou encore chaîne de blocs en français, est une technologie ressemblant à une base de données contenant l’ensemble des transactions effectuées. Elle permet, en effet, le stockage et la transmission d’informations. Elle est partagée entre tous ses utilisateurs, ce qui permet :

  • Transparence ;
  • traçabilité ;
  • validité et intégrité des transactions.

Petit détail : il est impossible de supprimer une transaction une fois validée puisqu’un «nœud» est créé à chaque transaction et ce nœud héberge une copie de la base de données dans laquelle est inscrit l’historique des transactions effectuées.

Les blockchains sont le moteur technologique des crypto-monnaies, du web décentralisé et de son corollaire, c’est la finance décentralisée. La première blockchain est apparue en 2008 avec la monnaie numérique Bitcoin, développée par un inconnu se présentant sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. Il est possible de créer sa propre blockchain afin de limiter ses utilisateurs, mais pour cela, des compétences techniques sont requises.

Créer sa propre monnaie virtuelle

Pour commencer, est-ce possible de créer sa propre crypto-monnaie ? Figurez-vous que oui. De nos jours, chacun peut créer sa propre monnaie virtuelle sans pour autant être un informaticien ou un programmeur. Nous allons vous expliquer comment procéder.

Première méthode : utiliser une blockchain existante

Sachez qu’il est possible de créer une crypto-monnaie en utilisant n’importe quelle blockchain existante. Suite à la demande croissante de l’utilisation des blockchains, des entreprises ont commencé à créer et maintenir des blockchains afin d’offrir leurs services. Elles sont appelées « blockchain-as-a-service » (BAAS).

création de monnaies virtuelles

Voici quelques exemples d’entreprises qui sont dans ce domaine :

  • Amazon Web Services (AWS) ;
  • Blockstream ;
  • Chainzilla ;
  • Fabricants de chaînes ;
  • LeewayHertz ;
  • Microsoft Azure ;
  • Blockchain IBM.

Une fois que vous avez accès à une blockchain, il ne vous reste plus qu’à créer votre monnaie virtuelle. C’est aussi simple que de remplir un formulaire. En 10 minutes à peine, votre monnaie virtuelle est créée. Il vous faudra maintenant jouer sur l’aspect marketing afin de faire connaitre votre crypto-monnaie et lui donner de la valeur.

Deuxième méthode : partir de zéro

Si vous avez des compétences techniques en programmation et développement web, vous pouvez créer votre propre blockchain. L’avantage ici est que le nombre d’utilisateurs sera restreint et choisi par le programmeur lui-même. Ceci peut être un frein aussi, surtout au début, car il vous faudra convaincre les gens de la crédibilité et validité de votre crypto-monnaie pour qu’ils l’utilisent dans leurs transactions.

Troisième méthode : sous-traiter

De nos jours, il existe plusieurs entreprises qui créent des crypto-monnaies à la commande. Si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez créer votre propre monnaie virtuelle pour l’utiliser en interne pour payer vos employés ou même en externe pour toute transaction, optez pour cette option. Le fait que la création soit effectuée par une entreprise spécialisée vous assurera et assurera à tout utilisateur potentiel d’effectuer des transactions en toute sécurité.

Quatrième méthode : dupliquer un code

Cette méthode est aussi appelée « fork ». Forker une monnaie virtuelle consiste à utiliser le code utilisé qui est déjà en accès libre. Il y a ce qu’on appelle le « hard fork » et le « soft fork ». Le soft fork consiste à utiliser une ancienne version du code, tout en gardant la même chaîne de blocs. Quant au hard fork, il consiste à modifier le code, ce qui va donner naissance à une nouvelle chaîne de blocs.

N’oubliez pas un aspect important pour que votre projet de création de votre propre monnaie virtuelle réussisse, c’est de mettre en place une stratégie avec des objectifs clairs et un plan d’action.

Maintenant que vous connaissez les différentes méthodes pour créer votre monnaie virtuelle, choisissez celle qui vous convient le plus.

Vous lisez un billet de blog qui traite de : Créer sa propre monnaie virtuelle 

Share:

You might also like …