Tout ce qu’il faut savoir sur un master en neurosciences

Tout ce qu’il faut savoir sur un master en neurosciences
3.9/5 - (21 votes)

Un master en neurosciences est soutenu par un réseau de laboratoires réputés en France. Ces derniers proposent des stages pratiques intéressants dans le but de dénicher de bon profils dans le domaine et de les embaucher par la suite. Mais, quels sont les objectifs de la formation ? Quelles sont les compétences acquises après le master ?

Trouvez toutes les réponses nécessaires dans la suite de cet article.

Qu’est-ce qu’un master en neurosciences ?

Un master en neurosciences est axé sur un parcours de biologie-santé. Cette formation de deux années offre aux étudiants la possibilité de s’engager dans tous les sujets de développement ou de recherche concernant le domaine des neurosciences. Ce parcours permet d’avoir une solide base dans le domaine en équilibrant entre les cours pratiques et les cours théoriques. La formation est assurée par l’expertise des chercheurs reconnus et par des enseignants ayant une grande expérience dans le domaine.

Les objectifs d’un master en neurosciences

objectifs d'un master en neurosciences

Le but de la formation est d’enrichir ses connaissances de base dans le domaine. Les compétences acquises tout au long du parcours permettent de mieux s’approfondir dans le sujet et comprendre les différents stades d’analyse de la neuroscience, à savoir :

  • la neuroscience cognitive,
  • la neuroscience intégrée,
  • la neuroscience cellulaire,
  • la neuroscience moléculaire.

Au-delà des compétences et du savoir-faire, le programme d’un master en neurosciences accompagnera les étudiants du niveau débutant à celui des laboratoire et cliniques. Sans oublier les compétences techniques acquises telles que la communication d’un plan de recherche et la compétence de la planification et l’organisation. Dans le domaine de la recherche et de l’ingénierie, les débouchés sont multiples, que ce soit dans le secteur privé ou public. En effet, aujourd’hui, la recherche scientifique évolue de manière phénoménale, les chercheurs en neurosciences sont très prisés au niveau international et national.

Quelles sont les compétences acquises après le master ?

compétences acquises après le master

Le parcours d’un master en neurosciences offre aux étudiants un bagage solide dans la recherche scientifique. De nombreuses compétences seront acquises tout au long de la formation. En effet, un spécialiste en neurosciences est capable de :

  • s’habituer à diverses situations socio-professionnelles au niveau international et national,
  • participer à l’élaboration d’un projet scientifique dans un cadre collaboratif,
  • sélectionner et synthétiser les différentes ressources avec un esprit critique,
  • diffuser et produire des bilans et des synthèses de manière adaptée,
  • connaître les outils globales et les méthodes utilisées dans le domaine de la biologie,
  • réaliser une recherche scientifique expérimentale et identifier les éventuelles erreurs,
  • mettre à jour ses connaissances en suivant quotidiennement l’avancée de la neuroscience,
  • maîtriser l’outil informatique pour analyser et traiter les données d’une expérimentation.

Quels sont les débouchés de la neuroscience ?

débouchés de la neuroscience

Les opportunités de travail sont peu nombreuses dans le domaine de la recherche. Les débouchés se trouvent principalement dans les grandes institutions publiques comme l’INSERM, l’INRA et le centre national de la recherche scientifique (CNRS) notamment dans des établissements hospitaliers universitaires et des universités.

Le métier de neurobiologiste n’est pas très répandu mais ça reste un terrain vierge avec de belles opportunités dans le futur. En effet, après l’obtention du master, il est possible de participer à des concours nationaux et internationaux afin d’accéder à des centres de la recherche scientifique. Généralement, la neurobiologie intéresse les établissements privés de santé. Les organismes privés de la recherche ont souvent besoin d’un neurobiologiste pour leur service de développement et de recherche. Pour un débutant, le salaire d’un ingénieur en neurosciences atteint les 2000 euros brutes par mois.

Il est intéressant de noter que l’accès au métier de chercheur est conditionné par l’obtention d’un doctorat, d’où l’importance de bien planifier sa carrière professionnelle. Le choix de la thèse est aussi important lors de votre recherche d’un laboratoire pour le stage final. Le diplôme de doctorat est donc recommandé pour intégrer des missions scientifiques en France et à l’étranger, un vrai atout pour gagner une expérience professionnelle.

Vous lisez un billet de blog qui traite de :  Ce qu’il faut savoir sur un master en neurosciences

Share:

You might also like …