Master en contrôle de gestion : les débouchés de ce diplôme

Master en contrôle de gestion : les débouchés de ce diplôme
4.3/5 - (10 votes)

Le master est un diplôme universitaire d’État de type 1, qu’on peut obtenir avec deux ans d’étude à la suite d’une licence de type bac+3. Chaque année d’étude donne lieu à des crédits ECTS divisés sur quatre semestres, chaque master propose une orientation pédagogique et professionnelle différente.

Toutefois, un master en contrôle de gestion dispose d’un programme spécial, comme des cours de comptabilité financière, de contrôle de gestion… Un master en contrôle de gestion offre beaucoup de perspectives de carrière professionnelle, les embauchés accèdent rapidement à des postes importants. Lisez notre article pour connaitre plus de détails sur le master en contrôle de gestion.

L’objectif du diplôme de master en contrôle de gestion

diplome controleur de gestion

Les diplômés du master ont la chance d’exercer dans des entreprises ou organisations privées ou publiques et pas seulement, le secteur du contrôle de gestion n’a pas échappé à la digitalisation connue dans plusieurs secteurs. De ce fait, de nouveaux besoins sont apparus, les programmes dont disposent les étudiants en contrôle de gestion s’adaptent de façon à permettre aux futurs professionnels de la gestion d’être à la hauteur de ces nouvelles attentes.

Un étudiant titulaire d’un master en gestion est en mesure d’apprécier, de critiquer un diagnostic de contrôle et de pilotage organisationnel. En plus de ça, il pourra participer à la mise en œuvre de la stratégie du business, pourra encadrer des équipes dans des orientations stratégiques ainsi qu’il est capable de concevoir un projet de recherche dans le domaine de sa spécialité.

Il propose plusieurs parcours : contrôle de gestion financière, système d’information, contrôle de gestion et pilotage stratégique, contrôle audit conseil… Un master forme des étudiants qui maîtrisent les techniques de contrôle de gestion et en plus de la finance et la comptabilité, ces cadres financiers seront capables de prendre en charge une direction générale ou une direction opérationnelle.

Pour accéder à cette formation qualifiante, vous devez être titulaire d’une licence en science de gestion ou d’une licence reconnue en équivalence dans les domaines de contrôle de gestion, audit, gestion financière et comptabilité.

La sélection des étudiants admis sera sur dossier se composant d’un entretien en premier lieu et des tests score et langue. Une année d’apprentissage pendant la licence ou un stage dans une société seront en votre faveur. Ce qu’il faut noter, c’est que l’admission définitive dans cette formation est liée à la signature d’un contrat d’apprentissage avec une entreprise d’accueil.

Contenu et organisation du master en contrôle de gestion

master controleur de gestion

La formation de master en contrôle de gestion se compose d’unités d’enseignement, elle comprend des cours TD et des conférences. Pendant la deuxième année, un stage est obligatoire et se suit par la rédaction d’un mémoire de fin d’étude et d’une soutenance.

La 1 ère année en contrôle de gestion donne la chance aux étudiants d’acquérir des bases dans le domaine de la comptabilité et de la finance, en revanche, la deuxième année se concentre sur la spécialité choisie.

La formation est assurée dans des instituts, des entreprises et des universités. Vous pourrez, par la suite, poursuivre un master plus spécialisé pour renforcer vos connaissances et vos compétences ou tout simplement vous spécialiser dans un créneau particulier comme l’audit ou la performance opérationnelle et financière.

Contrôleur de gestion, les avantages et les inconvénients

Travailler en tant que contrôleur de gestion offre certains avantages, mais présente aussi des inconvénients. Les avantages du poste contrôleur de gestion sont les suivants :

  • Il est motivant du point de vue intellectuel, surtout, pour les amateurs des comptes.
  • C’est un métier qui donne la chance de faire beaucoup de rencontres et de voyages si l’entreprise possède des filiales dans d’autres pays.
  • Avoir un bon salaire qui est souvent compris entre 2 500 et 6 500 euros bruts par mois sans les rémunérations.

Le seul inconvénient du poste de contrôleur de gestion est qu’il est considéré comme un poste stressant, puisqu’il exige un haut niveau d’investissement humain.

Vous lisez un billet de blog qui traite de : Master en contrôle de gestion : les débouchés de ce diplôme

Share:

You might also like …