logo-adprip-1

Les avantages de l’architecture microservices

Rate this post

L’architecture microservices repose sur le style architectural de l’architecture orientée services (SOA). Ce produit informatique se démarque par sa capacité d’adaptation aux fluctuations de la demande. En d’autres termes, l’architecture microservices permet aux utilisateurs de gagner en ressources sans pour autant faire l’impasse sur les fonctionnalités indispensables. Gros plan sur les avantages qui en découlent.

Comprendre l’architecture microservices

Une architecture microservices est considérée comme une approche cloud-native, requise dans le développement de logiciels. Elle répond aux besoins des entreprises qui aspirent à optimiser la performance de leurs services sans dépasser le budget dédié aux infrastructures, au développement et à la maintenance.

Comment fonctionne l’architecture microservices ?

Ce style d’architecture intègre une application développée sous la forme d’un ensemble de services modulaires. Chaque module est assorti d’un objectif métier spécifique. Et pour une efficacité optimale, sachez que les modules interagissent entre eux.

La mise en œuvre d’une architecture microservices requiert le strict minimum en matière de gestion centralisée des services. La technologie permet notamment de créer des sous-langages nécessaires pour les programmations. Une architecture microservices présente de nombreux avantages, à commencer par son déploiement indépendant. Elle optimise l’évolutivité des applications.

Les éléments clés de l’architecture microservices

Le terme microservices désigne la décomposition d’une application en services indépendants ou autonomes. Ils se révèlent indispensables dans le cadre du développement de logiciels et dans la mise en œuvre de processus de développement itératifs. De plus, un accompagnement DevOps contribue à l’automatisation des déploiements. Pour être opérationnel, ce type d’architecture se compose de microservices, de containers (unités logicielles), de maillage de services qui inclut la messagerie dynamique. À ceux-là s’ajoutent le composant d’exploration des services et la passerelle API.

architecture microservices

Comprendre DevOps

DevOps désigne une forme de collaboration et de communication entre les professionnels en informatique et les développeurs de logiciels. Les opérations comme les livraisons de logiciels ou encore les changements d’infrastructures sont automatisées. Le concept contribue à une approche résolument dynamique et orientée client.

Le mouvement DevOps rassemble plusieurs principes adoptés par les experts. Cette approche présente de nombreux avantages, dont la réduction des anomalies, un taux de réussite optimal. Comptez également sur une amélioration du délai de lancement sur le marché, sur une meilleure productivité ainsi que sur la satisfaction des clients.

Les principes clés de DevOps

La mise en œuvre du mouvement DevOps permet de réduire les risques et les retours arrière. Les démarches adoptées visent à diminuer les délais de mise en production. Elles permettent d’augmenter les fréquences de mise en production. En effet, le DevOps repose sur des principes essentiels qui sont la collaboration, l’automatisation, l’amélioration continue ainsi que les actions centrées sur les clients. Les trois piliers de ce mouvement sont le composant culturel, les outils ou la technologie, l’architecture.

L’objectif du concept demeure inchangé. Il s’agit d’intégrer l’automatisation dans le processus de développement d’un logiciel : phase d’intégration, administration des infrastructures, phase de tests et d’édition, déploiement.

Les avantages de l’architecture microservices pour les projets DevOps

Effectivement, le recours à l’architecture microservices booste les projets DevOps. En effet, les microservices sont assortis de nombreux potentiels, dont l’agilité, l’évolutivité, la flexibilité ou encore la rapidité du développement. Les projets DevOps s’appuient également sur la liberté technologique, sur la résilience ainsi que sur le déploiement et l’intégration continue.

L’importance de la modularité et de l’indépendance des services dans le cadre de DevOps

Combiner les microservices et le mouvement DevOps facilite le développement d’applications et, in fine, de services de qualité à grande échelle. Concrètement, le DevOps réduit les processus tout en augmentant la fréquence de déploiement des applications. La modularité des microservices concourt à une évolutivité horizontale. Les modules indépendants offrent une grande liberté d’action aux développeurs.

Comment la scalabilité améliore-t-elle les projets DevOps ?

Une infrastructure microservices se démarque par sa scalabilité granulaire. En d’autres termes, chaque élément peut être mis « at scale » selon la demande et les objectifs prédéfinis. Cette mesure permet d’utiliser efficacement les ressources informatiques. Plus encore, les développeurs s’adaptent rapidement aux éventuels changements au niveau de la charge de travail.

Cette infrastructure permet surtout aux développeurs de choisir les langages et les technologies de programmation conformes à leurs projets DevOps. Ils disposent ainsi des meilleurs outils pour réaliser chaque tâche.

Comment la résilience et la tolérance aux pannes sont intégrées grâce à l’architecture microservices ?

Chaque élément d’une architecture microservice fonctionne de manière autonome. Cette spécificité permet de détecter et de résoudre rapidement les problèmes. De plus, une erreur qui survient au niveau d’un microservice ne risque pas d’affecter l’ensemble de l’infrastructure. Outre les projets DevOps, les microservices sont requis pour les CMS évolutifs, les applications orientées données, la migration de sites web.

Share this post :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Create a new perspective on life

Your Ads Here (365 x 270 area)
Latest News
Categories

Subscribe our newsletter

Purus ut praesent facilisi dictumst sollicitudin cubilia ridiculus.