Loading...

Chargement...

Carte des soutiens

Appuyer sur un département pour afficher le détail par commune.

La carte ci-dessus montre les soutiens acceptés pour la tenue d'un référendum d'initiative partagée (RIP) concernant la privatisation du groupe ADP (Aéroports de Paris). Appuyez sur un département afin de charger les données de ses communes. En appuyant sur une commune ou en passant la souris sur un département, le nombre d'électeurs, de soutiens, ainsi que le pourcentage de soutien seront affichés.

Appuyez sur le bouton '%' en haut à gauche de la carte afin d'altérner l'affichage des gradients. '#' pour le nombre absolu des soutiens. Et '%' pour les taux de soutiens par département et par commune.

Les chiffres affichés sont mis à jour à chaque nouveau comptage détaillé effectué par adprip.fr. Ils sont calculés sur la base des noms des communes et peuvent donc comporter une marge d'erreur, notamment pour les communes homonymes. Cette page est en développement actif et sera améliorée au fil des jours. Vos remarques constructives sont les bienvenues afin de la perfectionner.

Remarques sur les statistiques:

  • Puisque le site RIP du gouvernement n'affiche pas le numéro de département pour les villes, les soutiens pour plusieurs villes ayant le même nom sont estimés proportionnellement au nombre d'électeurs pour le code insee correspondant (règle de trois, détails)
  • Certaines communes ont fusionnées, sont devenues déléguées, etc... et donc les listes utilisées par le site RIP du gouvernement ne correspondent plus forcement à la réalité. Nous avons besoin de trouver le nombre d'inscrit sur liste électorale pour ces villes. Collaborons pour avoir des données récentes, libres et démocratiques !
  • Pour les villes ayant un nom identique à d'autres villes et pour lesquelles nous n'avons pas le nombre d'inscrits sur les listes électorales, il nous est difficile d'estimer le nombre de soutiens acceptés. Si la vôtre est dans ce cas, son nombre de soutiens acceptés est à considérer avec prudence car il est probablement surévalué.